fromages basque
Publié le 17 Janvier 2012 à 08h00 - 3055 visites

Il se passe de drôles de choses au royaume du fromage de brebis Pays Basque !

A côté de paysans défendant la qualité et leur Appellation d’Origine Protégée Ossau-Iraty, on trouve des industriels peu scrupuleux qui veulent faire toujours plus de profits grâce à l’image Pays Basque, mais sans contribuer à cette image et au contraire en prenant le risque de la dégrader sérieusement.

En jeu dans ce bras de fer, le prix du lait de brebis : les industriels veulent le tirer vers le bas et condamner les paysans à faire de la quantité, du volume ou à mourir. Ils ont pour nom Lactalis (Pyrénées-From, Le P’tit Basque) ; Bongrain (Chaume, Etorki) ; MLC (3A / Capitoul) ; Andros (Onetik) ou Agour. La Coopérative Laitière du Pays Basque veut préserver un prix rémunérateur et mise sur la qualité pour maintenir un tissu de petites et moyennes exploitations, et grâce à elles un territoire vivant et riche de ses paysans.

Le lait de brebis concerne la moitié des fermes du Pays Basque et deux tiers des installations de jeunes paysans !

Ce site est destiné à faire éclater un certain nombre de scandales ou de pratiques éhontées des grands groupes laitiers.

La première d’entre elles est ce refus de la part des industriels de collecter 1,3 millions de litres de lait de brebis AOP Ossau-Iraty, obligeant ses producteurs à le jeter, et d’en importer au même moment 8,5 millions de litres venant d’Espagne ou des alentours de l’Aveyron.

Vous aussi prenez part à ce combat pour une agriculture paysanne et durable en Pays Basque et pour défendre l’AOC Ossau-Iraty ! Diffusez le lien de ce site sur tous les sites et blogs que vous connaissez !