fromages basque
Publié le 18 Janvier 2012 à 12h38 - 2172 visites

La publicité du fromage « P’tit basque » a été tournée en Slovénie

Vantant les richesses du terroir, la publicité du « P’tit basque » a été tournée dans les pays… de l’Est. Pour Lactalis, rien à voir avec la crise du lait actuelle, « ne confondons pas tout »

A travers cette publicité, Istara vendu du Pays basque mais tourne en Slovénie ((Capture Youtube))

« Il y a très longtemps, au Pays basque, les bergers avaient l’habitude de fabriquer leur fromage de brebis ». Montagnes verdoyantes, béret vissé sur la tête d’un jeune garçon, vous connaissez tous cette publicité pour le fromage "P’tit basque" , passée de multiples fois à la télévision.

« T’es pas basque pour rien, mon petit » rétorque d’ailleurs le vieux berger dans cette réclame qui mitraille les consommateurs de symboles forts liés au terroir, au monde rural et aux valeurs du Pays basque.

Sauf que d’après le site Reporterre.net, les publicitaires ont surtout transformé des comédiens slovènes en paysans basques. « Cette publicité trompe les consommateurs tout comme le fromage qu’elle a pour objectif de vendre » assure le site.

Avec pour preuves, le portfolio du making-of de cette publicité, mis en ligne en 2009, qui révèle le pot-aux-roses à travers plusieurs indices..compilés par le site Arrêts sur Images, spécialisé dans le décryptage des médias.

Dans ce diaporama ci-dessous, plusieurs éléments permettent de prouver que la publicité a été tournée en Slovénie.Les plaques d’immatriculation des voitures de l’équipe de tournage possèdent la mention « LJ » sans doute pour Ljubljana, la capitale du pays.

Plusieurs logos apposés sur des véhicules de tournage permettent aussi de remonter jusqu’à la Slovénie. On y voit aussi l’entrée d’un restaurant bien connu de la capitale. Les comédiens seraient aussi du pays, un panneau phonétique explique d’ailleurs au fameux papy de la fin du spot comment prononcer la phrase « T’es pas basque pour rien ». Le doute n’est plus permis.

Rien de bien condamnable, la marque du fromage cité ayant finalement le droit de tourner son film où elle le veut. Mais actuellement, la guerre du lait de brebis fait rage en Pays basque, entre petits producteurs et les grands groupes tels que le géant Lactalis, qui se revendique premier groupe industriel du lait au monde, et qui produit notamment « Le P’tit basque – Istara ».

Les producteurs locaux entendent actuellement « dénoncer le jeu des industriels » accusés d’importer du lait de brebis espagnol au détriment de la production locale, certifiée AOC. Le 12 janvier dernier, ils ont par exemple déversé 8000 litres de lait à l’entrée de l’aéroport de Biarritz.

« Les industriels jouent quant à eux sur l’utilisation de l’image Pays basque pour écouler des quantités de plus en plus grandes de fromages, au détriment de leur qualité et de leur authenticité, et au risque de dégrader à terme le capital qualité fondamental pour maintenir localement une agriculture paysanne de petites et-donc- nombreuses exploitations » dénonce ainsi Txotx Etcheverry, militant dans un mouvement écologiste local, sur le site Reporterre.net.

Ajoutant : « On en arrive à la situation absurde et intolérable où ces industriels laitiers importent désormais 8,5 millions de litres lait de brebis (d’Espagne et d’Aveyron) en Pays Basque, terre de bergers, et obligent au même moment les producteurs AOC à jeter 1,35 millions de lait de brebis basque non collecté ! ». Une situation inacceptable pourls producteurs locaux qui génére aujourd’hui un vrai climat de tension en Pays basque.

Contactée ce mercredi matin au sujet de cette publicité tournée en 2009, le Groupe Lactalis ne souhaite pas communiquer sur le sujet tout en précisant « que l’important, c’est le produit, sa qualité, son origine, qui fait la promotion de la région« . Pour la marque, cela n’a rien à voir avec la crise du lait actuelle en Pays basque, « ne confondons pas tout ».

Source : http://www.sudouest.fr/2012/01/17/la-publicite-du-fromage-p-tit-basque-a-ete-tournee-en-slovenie-607715-4018.php